Social

Uncategorized

Le Camping Île-Marie CHBSherbrooke conclut sa saison de rêve avec le titre

Alors que la grande finale devait avoir lieu le week-end dernier, la COVID-19 a malheureusement forcé la ligue à repousser l’événement d’une semaine par mesure préventive. C’est donc vendredi soir dernier que se mettait en branle la finale de la première édition des séries de la LNHB. La finale opposait l’Assurancia de Joliette au Camping Île-Marie.

Rapidement, les partisans présents à Joliette ou encore ceux qui suivaient le match en direct, ont pu constater que ce serait une série finale spectaculaire et intensément disputée. Il aura fallu attendre dans les dernières minutes de la première période afin de voir les cordages bouger. C’est du bâton de Tristan Lamothe, qu’est venu le premier but du match. Cependant, Steve Proulx, considéré comme un des meilleurs joueurs du circuit, n’a attendu que 10 secondes avant de répliquer. Puis, l’équipe locale a ajouté un 2e but afin de retraiter au vestiaire en avant 2-1. Le Camping a ensuite pu compter une fois de plus sur l’incroyable apport offensif de Tristan Lamothe lors des séries éliminatoires alors qu’il a su créer l’égalité 2-2 en 2e période, envoyant les 2 équipes en prolongation pour le premier affrontement de cette série 2 de 3. C’est finalement Vincent Laforest, après 7 minutes de jeu en 2e période de prolongation qui a mis fin au match. L’Assurancia venait donc stopper à 15, la série de victoires consécutives du Camping. De plus, l’équipe prenait une sérieuse option sur la finale en prenant les devants 1-0 dans la série, obligeant Sherbrooke à devoir gagner les 2 matchs suivants afin de remporter le titre. Olivier Davignon était de nouveau le gardien partant pour Sherbrooke, lui qui a très bien fait en remplacement de Marc-Antoine Dufour.

24 heures plus tard, c’est devant un Complexe Hockey Balle Sherbrooke à pleine capacité que les 2 équipes reprennent les hostilités afin de couronner le grand champion 2021 de la LNHB. Assoiffés de vengeance, les favoris locaux ont rapidement ouvert la machine inscrivant 3 buts rapides en début de match par l’entremise de Tristan Lamothe, encore lui, et de Tommy Roger avec deux buts. Joliette a toutefois réduit l’écart à un seul but avant de voir Noah Corson permettre à Sherbrooke de débuter la 2e période avec une avance de 4-2, leur donnant toute raison de croire à la tenue d’un match ultime. N’ayant aucune intention de voir leurs adversaires soulever la coupe sur leur propre surface, le Camping a ajouté 5 buts en 2e période afin de confirmer un 3e et ultime match, ce qui était bien sur le scénario rêvé pour cette finale. C’est donc 2 autres buts de Tommy Roger, pour terminer le match avec 4, Tristan Lamothe qui inscrit lui aussi un tour du chapeau ainsi que Mykaël Létourneau qui ont permis à Sherbrooke d’enlever le 2e match par la marque de 9-2. Michael Plante était devant les buts alors qu’Olivier Davignon ne pouvait jouer en raison d’une blessure à un genou.

Les 2 équipes se retrouvaient de nouveau sur la surface quelques dizaines de minutes plus tard pour se disputer le titre. Alors que toute la foule présente se tenait sur le bout de son siège, le capitaine de l’équipe, Wayne Létourneau leur a donné raison de se lever en inscrivant le premier but du match ultime après 6 minutes de jeu. Tenace, l’équipe de Joliette a réussi à marquer deux fois afin d’avoir les devants 2-1 avec 20 minutes à jouer. Ils ont doublé leur avance en début de 3e période. Or, poussés par les encouragements incessant de leurs partisans, ils ont une fois de plus su revenir de l’arrière. En l’espace de 9 secondes, Wayne Létourneau renvoie les 2 équipes à la case départ en créant l’égalité 3-3 avec ses 2 et 3 buts du match. Digne d’un scénario hollywoodien, l’impasse persista jusqu’à 3 minutes et 33 secondes de la fin du match, moment où Mykaël Létourneau sema l’hystérie au domicile du Camping, eux qui prenait les devants 4-3 avec peu de temps à jouer. Tirant de l’arrière avec 2 minutes restante, l’Assurancia a donc retiré son gardien au profit d’un 4e joueur mais cela a plutôt profiter au Camping qui a vu Tristan Lamothe conclure ses séries de rêve avec un but en filet désert confirmant le sacre du Camping Île-Marie. C’est donc au bout d’une saison ou Sherbrooke a su tromper tous les pronostics en jouant du hockey très rapide, offensif et intelligent afin d’avoir l’avantage sur tous leurs adversaires jusqu’à la conquête de la coupe Legend. Tristan Lamothe a été nommé joueur le plus utile des séries éliminatoires, lui qui a inscrit 11 buts et 8 passes pour 19 points en seulement 7 parties.

Les joueurs du Camping retourneront désormais à leurs occupations respectives alors que plusieurs jouent au hockey sur glace pendant la saison morte du hockey balle. Les joueurs se disent prêts et affamés afin de défendre leur titre de champion lors de la prochaine saison. La ligue pourrait bien voir de nouvelles équipes dès la prochaine saison alors que les prochains mois d’inactivité permettront de penser à la continuité et l’expansion probable de la ligue. Sur ce, joueurs, entraîneurs et personnels de l’équipe souhaitent remercier tous les parents, amies, familles, fidèles partisans de l’équipe ainsi que leurs partenaires pour leur soutien continu.

Ensemble écrivons l’histoire #LaMagieDuCamping

Article écrit par; Adrien Wilmot

More in Uncategorized